MARENNE Florence

MARENNE Florence

Date et lieu de naissance : 18 / 1 / 1980 Malmedy

Origine :   province de Luxembourg

Plus d’info sur : 

Biographie : 

Originaire de Gouvy, Florence Marenne a eu un réel coup de foudre pour la langue des signes à l’âge de 16 ans, après avoir assisté à un concert interprété dans cette langue visuelle expressive et gracieuse. Elle a donc débuté une formation pour apprendre cette langue à part entière et officiellement reconnue, formation qu’elle a poursuivie jusqu’à son terme, 7 ans après. Entre temps, Florence a entrepris des études de logopédie, en espérant un jour avoir l’occasion de pratiquer cette profession avec des personnes sourdes.

Après avoir obtenu son diplôme de logopède, celle-ci a eu l’opportunité de travailler pour le centre médical d’audiophonologie de Montegnée en tant qu’aide à la communication auprès d’adolescents sourds en intégration dans l’enseignement ordinaire puis comme logopède.

Depuis plusieurs années maintenant et après avoir exercé en tant qu’indépendante à son domicile, mais aussi dans l’enseignement spécialisé auprès d’enfants et adolescents présentant une déficience mentale, Florence travaille de nouveau en tant qu’aide à la communication auprès d’adolescents sourds à Bastogne.

C’est à la naissance de son fils que cette jeune maman a estimé qu’il serait intéressant pour son acquisition langagière qu’elle lui chante des comptines en contexte (une au moment du coucher, une autre au moment du repas, lors d’une balade en forêt) en reprenant un vocabulaire spécifique -le but étant de faire appel au concret pour favoriser la mémorisation et ainsi l’enrichissement lexical-.

Ayant travaillé une dizaine d’années dans le domaine de la surdité et constatant que peu d’outils sont adaptés au handicap sensoriel de la population sourde -la langue des signes n’étant pas universelle, les sourds de notre région ayant besoin d’outils proposés en LSFB (langue des signes francophone belge)-, elle a donc décidé de publier les comptines écrites pour son fils en les faisant illustrer et en y joignant une vidéo reprenant l’interprétation en LSFB. L’interprétation a été travaillée en collaboration avec deux personnes sourdes.

En parallèle à cela, Florence a souhaité proposer quatre signes  illustrés sur chaque double-page de la comptine, et ce,  pour répondre à la demande de parents d’enfants entendants qui souhaitent utiliser les signes avec leur bébé en leur donnant ainsi la possibilité de communiquer avant l’acquisition de la parole. Son compagnon et elle-même ont utilisé les signes avec leur fils entendant dès ses 4 mois, ce dernier a réalisé ses premières productions à l’âge de 8 mois ; ils n’ont rencontré aucune frustration ou colère liées au fait que leur enfant ne soit pas compris.

La proposition de cet OUTIL INCLUSIF (pour les sourds ET les entendants) a donc également pour but de sensibiliser nos enfants dès le plus jeune âge à la langue des signes et, indirectement, à la surdité.
L’utilisation de cette langue gestuelle étant très riche et bénéfique en ce qui concerne l’acquisition du langage oral chez les jeunes enfants, c’est tout bonus !

Une première comptine sur le thème de la rentrée des classes a été publiée, la sortie du second ouvrage qui reprendra cette fois trois comptines destinées aux tout-petits est prévue pour le printemps 2023.

Bibliographie : 

  • La rentrée des classes, Florence Marenne & Marie Pirard, Les P'tites Mains Qui Dansent, 2022.

Disponible dans notre librairie :