Luksambourg, même di lu

Genre :

Auteurs :

Maison d'édition :

Prix : 18.00€

Résumé

Le 29 mai 1968, le Général de Gaulle disparaissait des radars. Pas pour tout le monde. Une photo témoigne de son passage par Chéoux, dans l'actuelle commune de Rendeux.

En 2022, à l'occasion de son 40ème anniversaire, le Musée de la Parole en Ardenne veut réaffirmer l'impérieuse nécessité de pratiquer le wallon pour en assurer la survie. En particulier dans des compositions écrites de qualité qui illustrent la capacité de cette langue à dire le monde d'aujourd'hui. D'où l'initiative d'un concours de création de textes, ouvert à l'ensemble des langues régionales de Wallonie romane.

Au départ d'un texte-noyau mettant en scène l'énigmatique disparition d'une photo immortalisant une improbable visite du Général de Gaulle en Ardenne, les auteurs étaient invités à faire parler leur imagination et leur maîtrise de la langue wallonne. Le jury a primé, dans l'ordre, les textes de Jean Hamblenne (wallon central), Anne Blampain (wallon occidental) et Rose-Marie François (picard). Trois autres textes, d'excellente facture, accompagnent dans cette publication ceux des lauréats : ils sont l'oeuvre de Benno Collienne (wallon oriental), René Dislaire (wallon méridional - Houffalize), Jean-Pierre Dumont (wallon oriental).

Chaque autrice et auteur s'en est donné à coeur joie pour broder une intrigue inventive, surprendre les lecteurs avec, le plus souvent, une bonne dose d'humour.

Luksambourg, même di lu