Toutes mes pensées vont à vous

Genre :

Auteurs :

Maison d'édition :

Prix : 5.00€

Résumé

La médiocrité est la condition du bonheur. C'est le vrai souverain bien. Je n'avais jamais rencontré, disais-je, qui que ce fût qui s'était élevé jusqu'à la perfection, hors les limites de la médiocrité. C'était la raison que : Ce qui ne ressemble à rien n'existe pas". Ah, cette fois, c'était M. Teste que je citais! Cette théorie présentait un avantage, elle réconciliait les hommes entre eux, quand la théorie des élites les éloignait les uns des autres, et les rendait ennemis. Quoique je me fusse astreint, une fois de plus, à réciter par coeur mon discours, je ne me gagnai point la sympathie de mon auditoire. Celui-ci ne m'offrit, lorsque j'eus terminé, que de pauvres applaudissements épars... Il est malaisé d'épater les personnes dont la conscience, professionnelle de soi, a gâté la faculté d'autocritique. Confits en la religion d'elles-mêmes, elles pensent, comme Victor Hugo, selon Gustave Planche : "Je suis le taureau, les autres sont des boeufs!". Cependant, il est un je-ne-sais-quoi qui les retient d'en faire état; et c'est, je crois, le sens du ridicule...".